Etape 47: De Atapuerca à Burgos

Peut-être la plus belle cathédrale du monde

 

Didier Heumann et Mlena della Piazza

 

Burgos fut fondée en 884 par Diego Rodríguez, comte de Castille. Lors de l’union de la Castille et du León, au début du XIème siècle, elle devint la capitale de la Castille et une des capitales de l’Espagne jusqu’à Philippe II. La ville fut très prospère grâce au commerce de la laine aux XVème et XVIème siècle. A cette période, la Meseta n’était pas le grand champ de céréales d’aujourd’hui, mais un pays de moutons. Puis, la ville déclina un peu à partir du XVIIème siècle. Elle connut même des périodes où elle fut prise par les français, puis par les anglais, au début du XIXème siècle. Elle regagna de la popularité lorsqu’elle devint le siège du gouvernement de Franco pendant la guerre civile de 1936 à 1939.

Dans le codex Calixtinus, Burgos est la cinquième halte du Guide du Pèlerin. On y entrait par la porte Gamonal au nord-est de la ville. On dit qu’on s’y attardait peu, la ville n’étant qu’une simple étape sur le Camino francés. Mais est-ce si vrai que cela? La ville ne comptait pas moins de trente-deux hôpitaux de pèlerins, dont l’hôpital San Juan Evangelista et l’Hospital del Rey. Bien sûr, le Moyen-âge a été une longue période, et certains pèlerins ont dû connaître les débuts de la construction de l‘église au début du XIIIème siècle et d’autres ont pu apercevoir les flèches de la cathédrale au XVème siècle.

Dans cette ville magnifique, où l’Arlanzón serpente au travers de la cité, où on peut grimper les escaliers et ruelles étroites pavées de galets jusqu’à l’enceinte fortifiée du IXème siècle trônant en haut de la colline, la grande cathédrale gothique domine la ville de ses flèches. Les français diront que si l’église est belle, c’est qu’elle est une réplique de la Cathédrale de Paris et qu’elle a été construite en partie par des architectes français. Quelle fanfaronnade! Pour de nombreux experts et pour de nombreux touristes, même français, Burgos est une des plus belles églises du monde, peut-être la plus belle des églises gothiques. C’est ici que se trouve le tombeau du Cid (de l’arabe sidi, chef ou seigneur) et de sa compagne Chimène. Le Cid, autant que Don Quichotte, marque l’histoire de l’Espagne. C’est un personnage à la fois historique et légendaire, bien connu des francophones par la tragédie de Corneille. Aventurier, il a servi à de nombreux souverains chrétiens et musulmans avant de reprendre Valence aux Maures et d’être surnommé El Campeador (illustre guerrier). Le Cid est omniprésent dans la ville.

Les dénivelés de l’étape du jour (+123 m/-210m) sont insignifiants. Il n’y a guère que la montée sur le Dôme de Matagrande en début d’étape qui soit un peu pénible, mais la pente ne dépasse pas 15%.

Il y a un peu plus de route goudronnée aujourd’hui. En Espagne, en dehors des villages et des villes, les routes goudronnées, pour la grande majorité, comportent des bandes herbeuses ou de terre sur les bas-côtés. Ainsi, le Camino francés est avant tout un vrai chemin, si on le compare aux autres chemins de Compostelle en Europe, où les parcours ne sont qu’à moitié sur les chemins:

 

Goudron: 6.6 km

Chemins: 13.2 km

Nous ne sommes allés qu’une seule fois sur le Camino francés. C’était lors d’un début de printemps très froid et fort pluvieux. La boue était souvent la règle. Alors, nous espérons pour vous que vous feriez ce chemin dans de meilleures conditions.

Pour vous aider à reconnaître les arbres, reportez-vous au petit résumé de botanique en introduction générale du chemin (dans le menu sous Articles récents).

Il est très délicat de préciser avec sécurité l’inclinaison des pentes, quelle que soit le système que vous utilisez. Les montres GPS, qu’elles mesurent la pression barométrique ou l’altimétrie, ne sont guère plus convaincantes que les estimations basées à partir des profils cartographiés. Il existe sur Internet très peu de sites qui permettent d’estimer des pentes à partir de cartes (3 au plus). Comme ces logiciels reposent sur une approximation et une moyenne autour du point recherché, il peut y avoir de grandes variations d’un logiciel à l’autre, en fonction de l’état des lieux ou de la variation entre deux points (par exemple un trou suivi d’une bosse très proche). En voulez-vous un exemple? Sur le GR36 qui longe la côte bretonne, l’altitude n’est que rarement supérieure à 50 mètres au-dessus de la mer. Mais, le chemin ne fait que monter et descendre. Pour un parcours d’une vingtaine de kilomètres, un logiciel vous donnera 800 mètres de dénivelé positif, un autre 300 mètres. Qui dit vrai? Pour avoir fait plusieurs fois le parcours, les jambes disent que le dénivelé est plus proche de 800 mètres! Alors comment procéder? On peut s’appuyer sur les logiciels, mais, il faut être prudent, faire des moyennes, ne pas tenir compte des pentes données, mais seulement des altitudes. A partir de là, ce n’est que de la mathématique élémentaire pour déduire les inclinaisons, en tenant compte de l’altitude et de la distance parcourue entre deux points dont on sait l’altitude. C’est cette manière de faire qui a été utilisée dans ce site. D’ailleurs, rétrospectivement, quand on fait en vrai le parcours estimé sur cartographie, on constate que cette manière de faire est assez proche de la vérité du terrain. Quand on marche souvent, on a assez rapidement le degré de pente dans l’œil.

Nous avons divisé le parcours en tronçons, pour en faciliter la visibilité. Pour chaque tronçon, les cartes donnent le parcours, les pentes trouvées sur le chemin et l’état des chemins. Les parcours ont été dessinés sur la plateforme Wikilocs. Aujourd’hui, il n’est même plus nécessaire de se balader avec des plans détaillés dans la poche ou dans le sac. Si vous êtes équipé d’un téléphone mobile ou d’une tablette, vous pouvez aisément suivre les trajets en direct. Pour ce parcours, voici le lien:

 

https://fr.wikiloc.com/itineraires-randonnee/de-atapuerca-a-burgos-par-le-camino-frances-38227684

Cliquez ici pour commencer l’étape sur le premier tronçon. Avant

Si le parcours ne vous intéresse pas, mais que vous voulez trouver le détail des logements présents sur le parcours, Vous pouvez le faire ici.

Cliquez ici pour le détail des logements. Avant