Etape 31: De Navarrenx à Aroue par le GR65

De beaux sous-bois, des prés, puis encore des canards pour la bonne bouche

 

Aujourd’hui, nous quittons assez rapidement le Béarn pour le Pays Basque, direction St Jean-Pied-de-Port, le terme de la Via Podiensis.  Le Pays Basque qui s’étend au sud de l’Adour inclut trois grandes régions: le Labour vers la côte autour de Bayonne, Biarritz et Hendye ; la Soule, près des montagnes pyrénéennes; enfin la Basse Navarre, au centre de la région, là où le chemin nous emmène.

 

 

Comme en Béarn, le climat est doux et tempéré, avec une grande pluviométrie au printemps, mais avec des étés et des hivers sympathiques. La pluviométrie engendre un paysage verdoyant tout au cours de l’année. Vous allez souvent traverser des paysages presque vierges, des vallons calmes, au milieu des pâturages et des forêts, dans un pays, où plus on avance vers les montagnes pyrénéennes, le mouton prend le dessus sur les Blondes d’Aquitaine.

Les Basques, peuple fier, ont traversé les siècles, le front haut et indépendant. Après s’être réfugiés dans les montagnes à l’époque romaine, au départ de ces derniers, ils investirent le pays, luttant pour leur autonomie. Au Moyen- Âge, ils disposent même d’une autonomie politique et administrative. C’est la grande époque du Royaume de Navarre. Mais avant la révolution, on va leur supprimer les privilèges, quand le roi de France et de Navarre devient le roi de tous les français. En 1792, on les rattache brutalement au Béarn voisin, en créant le département des Pyrénées Atlantiques. C’est de cette époque que va s’affirmer encore plus le sentiment d’autonomie, le combat pour la langue basque et une forte expansion d’un nationalisme basque. Et ceci, des deux côtés de la frontière, française et espagnole. La suite de l’histoire est bien connue. Si c’est surtout en Espagne que la lutte ouverte et les mouvements extrémistes (ETA et autres), les Français ont toujours applaudi des deux mains à ces mouvements de libération, même s’ils ont peu participé activement. Lorsque vous voyagerez dans cette région, interrogez les gens. Une grande majorité réclame en langue sourde l’autonomie, comme le font les corses.

Il faut le dire. A partir de Navarrenx, les possibilités de logement sont plus rares. Les étapes sont donc très conditionnées par le fait de trouver un logement. Il y a quelques possibilités près d’Aroue, mais plus loin, il faut marcher des kilomètres pour trouver de quoi passer la nuit. Aussi l‘étape du jour est très courte, mais il n’est guère autre possibilité pour un marcheur raisonnable.

Les dénivelés du jour (+270 mètres/-266 mètres) sont très faibles. Après une courte montée sans difficulté, sur Castetnau-Camblong, le chemin se promène dans des vallonnements, d’une colline à l’autre, d’un ruisseau à l’autre, surtout en en sous-bois. Seule une montée un peu plus prononcée (mais si peu) conduit au sommet de la crête de Lacorne. La route descend alors dans la plaine de Lichos où coule le Saison. C’est ici que fleurissent les maïs et les éternels élevages de canards. La route remonte alors constamment sur la crête pour redescendre sur le Château de Joantho et Aroue.

 

 

Aujourd’hui, c’est un peu plus sur le goudron que sur les chemins, une proportion assez constante sur le Chemin de Compostelle:

Goudron: 11.5 km
Chemins: 8.5 km

Nous avons divisé le parcours en plusieurs tronçons, pour en faciliter la visibilité. Pour chaque tronçon, les cartes donnent le parcours, les pentes trouvées sur le parcours, et l’état des chemins. Les logements sur le parcours sont signalés dans donner de détails. Vous trouverez plus de détails sur les logements en fin de parcours.

Les parcours ont été dessinés sur la plateforme « Wikilocs ». Aujourd’hui, il n’est même plus nécessaire de se balader avec des plans détaillés dans la poche ou dans le sac. Si vous êtes équipé d’un téléphone mobile ou d’une tablette, vous pouvez aisément suivre les trajets en direct. Pour ce parcours, voici le lien :

https://fr.wikiloc.com/itineraires-randonnee/de-navarrenx-a-aroue-par-le-gr65-31159889

 

Cliquez ici pour commencer l’étape sur le premier tronçon. Avant

Si le parcours ne vous intéresse pas, mais que vous voulez trouver le détail des logements présents sur le parcours, Vous pouvez le faire ici.

Cliquez ici pour le détail des logements. Avant