Etape 27: De Aire-sur-Adour à Miramont-Sensacq par le GR65

 

Encore un peu de canard, messieurs, dames !

 

 

 

Pour un grand nombre de touristes, le département des Landes se résume à de larges rangées de pins dans un paysage horizontal près de la mer.  Mais, en réalité, le département présente trois grands types de paysage assez différents: le littoral, le plateau landais et les territoires de l’Adour à l’est formés des régions de la Chalosse et du Tursan, un pays de collines essentiellement. Si le plateau landais est un sol pauvre, ne permettant guère plus que la poussée des pins, les sols limoneux et argileux du Tursan, où le chemin passe aujourd’hui, sont plus riches.  Certes, ce ne sont pas des terres à blé, mais le maïs ici trouve une grande expression. Dans ces territoires, ponctués de bosquets, de chênes surtout, la densité de la population est faible, avec de nombreuses petites fermes isolées et de petits bourgs. Le canard est présent partout, le long des immenses champs de maïs. Le département des Landes est le plus gros producteur de foies de canards au monde.

Avec un léger parti pris, on dira que ce n’est pas la plus belle étape du Chemin de Compostelle, à moins que l’on ne soit un admirateur inconditionnel des champs de maïs.  Mais voilà, parfois il y a des passages de transition inévitables. Ceci ne remet nullement à cause le dur travail des paysans qui habitent et travaillent dans ces contrées. Les possibilités de logement deviennent plus difficiles, à mesure que l’on se rapproche des Pyrénées. Ici, de nombreux pèlerins vont en une seule étape depuis Aire-sur-Adour à Arzacq-Arraziguet. Mais, c’est une étape de près de 35 kilomètres. Dès lors, il y a possibilité de couper la poire en deux, en faisant halte à Miramont-Sensacq, vers la moitié du parcours, ou un peu plus loin à Pimbo.  Mais attention aux logements. Ils sont portion congrue, et il n’y en a qu’à Miramont-Sensacq.

Les dénivelés (+ 203 mètres/-67 mètres) sont insignifiants aujourd’hui. C’est une étape presque plate, qui ne présente aucune difficulté sur le parcours, une journée de repos en quelque sorte.

Voilà une journée sur le goudron !:

.

 Goudron : 14.1 km

Chemins : 3.9 km

Nous avons divisé le parcours en plusieurs tronçons, pour en faciliter la visibilité. Pour chaque tronçon, les cartes donnent le parcours, les pentes trouvées sur le parcours, et l’état des chemins. Les logements sur le parcours sont signalés dans donner de détails. Vous trouverez plus de détails sur les logements en fin de parcours.

Les parcours ont été dessinés sur la plateforme « Wikilocs ». Aujourd’hui, il n’est même plus nécessaire de se balader avec des plans détaillés dans la poche ou dans le sac. Si vous êtes équipé d’un téléphone mobile ou d’une tablette, vous pouvez aisément suivre les trajets en direct. Pour ce parcours, voici le lien :

 

https://fr.wikiloc.com/itineraires-randonnee/de-aire-sur-adour-a-miramont-sensacq-par-le-gr65-30926819

 

Cliquez ici pour commencer l’étape sur le premier tronçon. Avant

Si le parcours ne vous intéresse pas, mais que vous voulez trouver le détail des logements présents sur le parcours, Vous pouvez le faire ici.

Cliquez ici pour le détail des logements. Avant