Etape 26: De Nogaro à Aire-sur-L’Adour sur le GR65

Vive le maïs !

 

Encore une journée presque entière à sillonner les petites collines du Gers et ses grands champs de maïs qui descendent jusqu’à la grande plaine de l’Adour. Le GR65 part aujourd’hui direction ouest, traversant l’extrémité du Gers, pour aller baigner ses pieds dans l’Adour, à l’orée du département des Landes, le département qui donne accès à l’Atlantique.

Au sortir des Pyrénées, l’Adour passe au coeur de la longue plaine de Bigorre, avant de pénétrer dans le Bas-Armagnac dans une vallée opulente. A Aire-sur-l’Adour, le fleuve entre dans le département des Landes. Les terres qu’il traverse sont fécondes. Le maïs est partout, côtoyant de plus rares vergers ou vignes. Vignes et maïs se disputent un pays où, les canards surtout (moins les oies) envahissent les laids tunnels d’élevage de plastique vert.

Du maïs, vous en avez eu une petite idée en traversant le Gers, Ici, dans ce pays de transition ente le Gers et les Pyrénées Atlantiques en passant par les Landes, du maïs, vous allez en avaler, jusqu’à saturation. Cette région est le plus grand producteur de maïs de France. Dans les Landes, 69% de la surface agricole est plantée de maïs ! Il en faut de ces beaux grains dorés pour nourrir les 11 millions de palmipèdes en élevage, dont 8 millions en gavage. Avec ces volumes, Les Landes sont le premier département producteur en France avec un quart des volumes nationaux.

La vigne reste aussi présente. On fabrique de l’armagnac jusqu’à Aire-sur-l’Adour. Vous allez traverser en particulier le vignoble de St Mont, un vignoble implanté dans un paysage de coteaux et de collines molassiques au milieu de cultures de maïs. Ici, les vins rouges sont issus surtout de tannat et de cabernet. Nous ne sommes pas très éloignés du Madiran et de son célèbre tannat. Pour les vins blancs on utilise des cépages ancestraux et autochtones, comme le petit curbu ou l’arrifiac. Le manseng, la célébrité du Jurançon, près de Pau, entre aussi dans l’élaboration des vins.

Le parcours aujourd’hui ne présente aucune difficulté, d’abord sur de légers vallonnements, puis à plat le long de l’ancienne voie ferrée. Les dénivelés sont à nouveau très faibles (+ 219mètres/-227 mètres).

Les passages sur la route goudronnée excèdent nettement les parcours sur les chemins de terre ou d’herbe:

Goudron: 16.8 km
Chemins: 10.8 km

Nous avons divisé le parcours en plusieurs tronçons, pour en faciliter la visibilité. Pour chaque tronçon, les cartes donnent le parcours, les pentes trouvées sur le parcours, et l’état des chemins. Les logements sur le parcours sont signalés dans donner de détails. Vous trouverez plus de détails sur les logements en fin de parcours.

Les parcours ont été dessinés sur la plateforme « Wikilocs ». Aujourd’hui, il n’est même plus nécessaire de se balader avec des plans détaillés dans la poche ou dans le sac. Si vous êtes équipé d’un téléphone mobile ou d’une tablette, vous pouvez aisément suivre les trajets en direct. Pour ce parcours, voici le lien :

 

https://fr.wikiloc.com/itineraires-randonnee/de-nogaro-a-aire-sur-adour-par-le-gr65-30880843

 

Nous avons divisé le parcours en plusieurs tronçons, pour en faciliter la visibilité. Pour chaque tronçon, les cartes donnent le parcours, les pentes trouvées sur le parcours, et l’état des chemins. Les logements sur le parcours sont signalés dans donner de détails. Vous trouverez plus de détails sur les logements en fin de parcours.

Cliquez ici pour commencer l’étape sur le premier tronçon. Avant

Si le parcours ne vous intéresse pas, mais que vous voulez trouver le détail des logements présents sur le parcours, Vous pouvez le faire ici.

Cliquez ici pour le détail des logements. Avant