Accueil: La variante du Célé

Le GR651, la variante de la vallée du Célé

Le Célé est le petit frère du Lot, dit-on dans le pays. Comme un petit frère, il est plus  joyeux, mais plus sauvage et romantique.  Son cours, assez parallèle à celui du Lot, passe d’un causse à l’autre, au fond des falaises ocre, noires et blanches qu’il a creusé dans les calcaires. Vous allez rapidement comprendre. Les villages sont près du fleuve. Les chemins préfèrent gagner les hauteurs.

Lorsque, peu après Figeac, le pèlerin arrive à Béduer, il a devant lui un choix difficile, soit continuer sur le GR65, le chemin du pèlerinage, soit emprunter le GR651, la variante de la vallée du Célé. Les deux chemins vont à Cahors. La variante, de Béduer à Cahors, est de 20 km plus longue que la voie historique, officielle, mais elle permet  de voyager dans la très belle nature du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy. Le GR651 est un itinéraire sauvage, au coeur de paysages sublimes. Il plaira certainement aux amateurs de nature, aux randonneurs un peu sportifs.

D’ailleurs ici, de nombreux autres chemins y  passent, notamment celui qui permet de faire le détour de Rocamadour ou un autre passant par  St Cirq-Lapopie.

Mais qui a donc décidé de savoir où passait le « vrai » Chemin de Compostelle, puisqu’on sait bien que personne ne sait  ou ne savait où passait le chemin ?  Les vieux récits mentionnent que certains pèlerins passaient par ici, notamment à Marcilhac, qui, au Moyen-âge était aussi importante que Cluny ou Conques.  Les raisons, souvent commerciales  ont décidé autrement et la Vallée du Clé a été mise dans l’oubli. Quelle gigantesque erreur !  Non pas que le passage par Figeac ou Limogne en-Quercy soit négligeable. Loin de là ! Mais ici, c’est encore plus beau.

Faites les deux si vous avez le temps, ou revenez un autre jour pour traverser cette variante sublime. Vous traversez les villages typiques de Corn, d’Espagnac, de Marcilhac, de Sauliac et de Cabrerets avant de rejoindre la vallée du Lot et le sublime St-Cirq Lapopie, le plus beau village de France pour certains (et avec raison). Vous pourrez passer sur le magnifique chemin de halage sculpté dans les falaises au bord du Lot. La variante, de Béduer à Cahors, est d’environ 90 km, guère plus longue que la voie historique, officielle, mais elle permet  de voyager dans la très belle nature du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy.

Il faut savoir que sur la variante du Célé, les logements sont moins présents que sur le GR65. Il faut donc planifier le parcours avec soin, réserver les logements à l’avance, pour ne pas devoir passer la nuit à la belle étoile. En conséquence, certaines étapes peuvent être longues, car il n’y a pas de possibilité de se loger entre deux. Le parcours a donc été divisé en étapes d’une trentaine de kilomètres, presque obligatoires.